iA


Événement le 18/05/2013 : Rencontre autour des représentations de la Commune de Paris

Marine Bachelot

Error: Impossible de créer le dossier wp-content/uploads/2019/04. Son dossier parent est-il accessible en écriture par le serveur ?
Auteur et metteur en scène au sein de Lumière d’août, compagnie théâtrale / collectif d’auteurs (Rennes) ; ancienne doctorante en Études théâtrales à l’Université Rennes 2. A préparé une thèse (inachevée) consacrée aux dramaturgies documentaires des théâtres militants contemporains (France, Belgique, Italie). Dramaturge pour le Théâtre de Folle Pensée (Saint Brieuc) de 2002 à 2007.
Mémoires universitaires
Mémoire de DEA : Pratiques et mutations du théâtre d’intervention aujourd’hui en France, Belgique et Italie (direction Didier Plassard, Université Rennes 2, octobre 2002)
Mémoire de maîtrise : Le Peuple et le jongleur. Formes-sens dans le théâtre de monologues de Dario Fo (direction Didier Plassard, Université Rennes 2, septembre 2000)

Domaine artistique
Dernières mises en scènes : "La femme, ce continent noir..." (projet "Féministes ?"#3), mars 2010 au Théâtre la Paillette (Rennes). Histoires de femmes et de lessives (projet "Féministes ?"#2), octobre 2009. Artemisia vulgaris (politique-fiction), créé en mars 2007 et novembre 2008 (Festival Mettre en scène, Théâtre National de Bretagne, Rennes).Courtes pièces politiques, créées en décembre 2006.
Quelques textes : Artemisia vulgaris, pièce lauréate de l’Aide à la création du Centre National du Théâtre (2007). La Place du chien (sitcom canin et post-colonial), pièce lauréate de l’Aide à l’écriture de la SACD-Beaumarchais. Parc des expulsions et Tabaski, en réponse à des commandes d’Alexandre Koutchevsky pour "Ciel dans la ville", pièces créées en 2007 et 2010 dans les zones aéroportuaires de Saint Jacques de la Lande et de Bamako (Mali). Elle/Cécilia en réponse à une commande de Charlie Windelschmidt, créé en mars 2008 au Théâtre de Poche de Hédé.

Enseignement
Animatrice d’ateliers d’écriture depuis 2005 (Université Rennes 2, Centre Chorégraphique, École d’architecture, Écoles d’ingénieur, Centre Hospitalier, collèges, MJC, etc.)
Chargée de cours en Arts du Spectacle et Lettres à l’Université Rennes 2 depuis octobre 2002. Cours assurés : « Dramaturgies de la violence dans les écritures contemporaines » (L3), « Dramaturgie du spectacle vivant » (L3), « Histoire et esthétique du théâtre : La mise en scène au XXème siècle » (L2), « La Question du théâtre militant » (L2), « Analyse scénique / atelier du spectateur » (L1)
Enseignante en classe Théâtre-Expression dramatique de 2001 à 2003 à Bressuire (2nde à Terminale).

Publications
"Le teatro-narrazione, une forme de renouveau du théâtre politique en Italie", in Vie et morts de la création collective, Vox Teatri, Boston, 2008.
« Sur les traces de l’histoire [dans Animal de Roland Fichet] », in Texte en main, revue Théâtre s n°22, Presses Universitaires de Rennes, 2ème semestre 2005, pp. 125-129.
Coordination du dossier « Théâtre en Bretagne » in Littérature de Bretagne, revue Europe, n°913, mai 2005, pp. 242-266.
« Éditorial » in Bulletin de recherche du Groupe Théâtre et politique, Équipe d’Accueil 3458, Université Paris 10 - Nanterre, janvier-mars 2005, p. 1.
« L’Assemblée générale : le collectif inachevé des intermittents de Nantes » in Le Collectif, revue Théâtre s en Bretagne, n°19, Presses Universitaires de Rennes, 1er semestre 2004, pp. 77-82.
« Triompher de l’angoisse » in Le Rire interdit, Théâtre s en Bretagne, n°17, P.U.R, 1er semestre 2003, pp. 47-51.
« L’Anthologie soignée d’un théâtre anarchiste » (compte-rendu de lecture de Au temps de l’anarchie, un théâtre de combat. 1880-1914, Paris, Séguier Archimbaud, 2001) in Le Désir de théâtre, revue Théâtre s en Bretagne, n°13-14, P.U.R, 1er semestre 2002, pp. 128-129.
Entretien avec Jean-Marie Piemme in revue Alternatives Théâtrales, n°75, octobre 2002.
« Le Théâtre de Folle Pensée : vers une nouvelle naissance » in À haute voix, revue Théâtre s en Bretagne, n°12, P.U.R, 4ème semestre 2001, pp. 33-40.

Publications en ligne
« Le teatro-narrazione italien, espace d’hybridation générique au service d’un projet civique », in Le Récit au théâtre (2) : scènes modernes et contemporaines, revue Loxias, n°13, Faculté de Lettres de Nice, juin 2006.
Dossiers dramaturgiques (articles, entretiens) consacrés à Animal et à La Chute de l’ange rebelle de Roland Fichet (www.rolandfichet.com).

Communications
"Le peuple chez Piscator" - Journées d’études sur le théâtre populaire, Université Rennes2, octobre 2008.
"Mutations des théâtres militants aujourd’hui" – Colloque international « Théâtres politiques », Université de Franche Comté, Besançon, 3 avril 2007.
"Le teatro-narrazione, forme de renouveau du théâtre politique en Italie" – Journée d’études internationale « La création collective aux temps hypermodernes – collectif et identité », Université d’Urbino (Italie), organisée par l’AITU, 27 juillet 2006.
"Les théâtres militants du XXème siècle : reflets historiques des modes de politisation et pratiques à l’épreuve du temps" – Journée d’études « Les processus de politisation dans le théâtre du XXème siècle » - Université de Montpellier Paul Valéry, département d’Études théâtrales, 16 Février 2006.
Conférence-lecture sur le théâtre militant – Auditorium de Charleville Mézières, en prélude au spectacle Elf la pompe Afrique de et par Nicolas Lambert – manifestation organisée par les associations Collapse et ATTAC 08, 5 novembre 2005.
La Scène bleue. Les expériences théâtrales prolétariennes et révolutionnaires en France, de la Grande Guerre au Front populaire, Léonor Delaunay
Presses Universitaires de Rennes, 2011, 284 pages, 18 euros (ISBN 978-2-7535-1367-9)   Le théâtre prolétarien et révolutionnaire existe-t-il ? Et sous quelles formes s’est-il traduit en France ? Léonor Delaunay s’attache à répondre à cette question dans un ouvrage de plus de 260 pages, tiré de la thèse de doctorat qu’elle a menée sous la [...] Lire la suite – ‘La Scène bleue. Les expériences théâtrales prolétariennes et révolutionnaires en France, de la Grande Guerre au Front populaire, Léonor Delaunay’.